CorNeat Vision, est en train de révolutionner les greffes de cornées avec son implant artificiel

appareil examen de vue sur une femme

La cornée est la membrane transparente située à l’avant de l’oeil. Elle est le premier système optique traversé par la lumière dans le globe oculaire.

La cornée a également un rôle protecteur puisqu’en contact avec l’air. Recouverte par le film lacrymal, elle est constituée de trois couches de cellules et de deux membranes.

Pour certaines pathologies cornéennes, lorsque qu’aucun traitement ophtalmologique ne peut fonctionner, une greffe de cornée est nécessaire. La principale complication post opératoire chirurgicale de la greffe de cornée reste le rejet du greffon.

Parmi les pathologies cornéennes qui peuvent nécessiter une greffe on compte principalement :

  • Les dégénérescences ou les développements défectueux de la cornée comme le kératocône au stade avancé ou la dystrophie de Fuchs.
  • Les traumatismes de la cornée dus à des accidents, des projections.
  • Les kératites amibiennes graves de porteurs de lentilles suite l’utilisation d’eau du robinet par exemple.

Pour répondre au risque de rejet du greffon, l’implant cornéen de CorNeat (Kpro) et sa méthode chirurgicale offre une alternative réellement supérieure aux greffes de cornée ou les implantations de cornée artificielle actuelles. Cela représente une grande avancée pour les ophtalmologiste et un réel espoir pour des millions de leurs patients qui sont atteint de pathologies liées à la cornée.

L’implant cornéen Kpro est une cornée synthétique qui utilise la technologie cellulaire avancée pour intégrer un système optique artificiel dans le tissu oculaire résident.
Il est produit à l’aide de nanotechnologies qui stimulent la croissance cellulaire. Le centre de l’implant constitue la partie optique de la prothèse, tandis que la périphérie comprend une couche poreuse biocompatible d’environ deux microns. C’est cette structure de nanofibres qui aide à réduire les effets de rejets après la chirurgie ophtalmique.

L’implant cornéen Kpro est de plus combinée à une procédure chirurgicale nouvelle et relativement simple pour fournir une solution efficace, saine et abordable.

La jeune équipe de chercheurs a déjà conçu, produit et testé plusieurs versions de la cornée KPro, et l’a implantée avec succès sur des animaux. Reste maintenant le passage chez l’homme, la société prévoit de commencer des essais cliniques de greffes humaines dès 2018.

CorNeat Vision a réussi à constituer une solide équipe internationale de pointe, parmi les membres du conseil consultatif, on peut noter la présence du professeur Éric Gabison, Professeur d’Ophtalmologie à l’Université Paris VII Diderot, Praticien Hospitalier à Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild et à l’Hôpital Bichat, spécialisé dans la chirurgie du segment antérieur de l’oeil.

Une autre piste pourrait être la possibilité de restaurer des cornées à partir de cellules souches, cela fera l’objet d’un nouvel article d’ophtalmologie.

Pour en savoir plus :

Corneat Vision dévoile une cornée artificielle révolutionnaire

Le point de vue du site Business Wire (en anglais)

Le site Corneat